Le sucre fait vieillir !

Saviez-vous que le sucre joue un mauvais rôle dans le vieillissement cutané ?

- Avoir une alimentation riche en sucre (sucre de table, bonbons, consommation importante de féculents …) amène en plus d’augmenter les risques de diabète, d’obésité, un vieillissement prématuré de la peau.

L’insuline dans le sang permet le stockage du glucose (sucre) dans certaines cellules. Malheureusement, sa présence importante réduit l’action de L’IGF-1 (insulin like growth factor 1) qui lui agit sur la multiplication des cellules ou le renouvellement des cellules de la peau, les kératinocytes. Au fil du temps, ces dernières et les fibroblastes, d’autres cellules de la peau, ne fabriquent plus aussi bien de collagène et d’acide hyaluronique, ce qui donne à la peau un aspect plus flagada et plus de rides !

 

- De plus, surstimulé par trop de sucre, le foie pourra moins efficacement se consacrer à l’élimination des autres toxines. Résultat, il va s’encrasser rapidement, et cela se verra vite au niveau du teint, qui peut jaunir ou se brouiller !

 

- Le sucre a un effet inflammatoire sur l’organisme, entrainant une oxydation forte qui va, elle-même, produire des radicaux libres qui favorise le vieillissement prématuré des cellules… le cercle vicieux est enclenché. Avec pour résultats des rougeurs, des taches pigmentaires, des boutons et des rides.

 

- Trop de sucre peut indirectement mener à une acidification de l’organisme car le métabolisme devra puiser dans ses réserves de minéraux (potassium, calcium, magnésium) pour traiter ces calories « vides » qui n’apportent aucun nutriment. La baisse du niveau de ces minéraux dans l’organisme conduit à son acidification, et l’éloigne donc de son pH d’équilibre.

 

Bon, bien sûr ralentir sa consommation de sucre ne va pas vous rajeunir de 20 ans … surtout lorsque l’on sait que le vieillissement est multifactoriel. Néanmoins, en plus de l’alléger et de ne pas l’épuiser, votre peau n’en sera que plus belle !

 

Mon conseil : foncer sur les légumes, les protéines de bonne qualité, consommer 3 fruits max. par jour, utiliser de bonnes huiles bio (huile d’olive, de colza pour l’assaisonnement riche en oméga 3) et un peu de féculents à chaque repas.